Portrait Espiègle de Marie-Caroline Lépée

person Posté par: Marie ROZIER Sur:

Dans un lancement de projet, être bien accompagnée est essentiel. Avoir les idées, l'envie c'est essentiel, être bien conseillée dans la mise en oeuvre est une des clés de la réussite. Les Espiègles a trouvé son associée idéale pour ses début en la personne de Marie-Caroline Lépée. Rencontre avec une hyperactive de la stratégie de marque. 

Peux-tu te présenter ?

Je suis Marie-Caroline Lépée, consultante en stratégie de marques à Paris. J’accompagne les entrepreneurs dans des domaines tels que la mode, le lifestyle, l’hôtellerie, dont le point commun est de célébrer l’art de vivre à la française

Comment as-tu connu Les Espiègles ?

J’ai rencontré la fondatrice, Marie Rozier, dès la genèse de son projet. Une belle rencontre ! Marie est passionnée et maîtrise parfaitement son sujet. Nous avons très vite eu envie de travailler ensemble

Pourquoi as-tu eu envie de collaborer avec eux ?

J’ai adoré le principe de s’inspirer de la mode d’une époque, il y avait une démarche historique, patrimoniale, à se replonger dans les archives des années 50, le contexte de l’époque, la place de la femme. On dépassait largement le simple cadre du prêt-à-porter

Quel a été l’objet de votre collaboration ?

J’ai accompagné Les Espiègles sur ses aspects stratégie, communication et marketing. Il était important de définir un vrai ADN pour que la marque puisse pleinement s’exprimer, en plongeant la cliente dans un univers très marqué, sans pour autant tomber dans le piège du trop vintage

Qu’est-ce qu’une maison de couture contemporaine ?

Ce concept me séduit énormément. À l’heure où nous remettons (enfin) en question l’industrie de la mode, voir émerger de vraies maison de couture aujourd’hui est symbole de qualité, de coupe parfaite, de belles matières. Avec à leur tête de jeunes directions artistiques pleines de peps, qui dépoussièrent la couture !

Qu’est-ce que tu aimes dans la mode des années 50 ?

C’est LA période où tout est né : la lecture hebdomadaire du Elle, la silhouette New Look, la taille étranglée, la jupe midi… Il y a une tenue pour chaque moment de la journée, un certain Monsieur Dior fait parler de lui, Gabrielle Chanel est revenue, bref c’est l’âge d’or de la mode

Qu’attends-tu d’un vestiaire iconique ?

J’attends un dressing idéal, composé de peu de pièces qui traversent les époques et les styles, qu’on peut mixer avec nos envies du moment. J’ouvre ma penderie et il n’y a pas de question à se poser :  la coupe et le tombé sont parfaits, on se sent belle à l’instant où on enfile une pièce. Donc Less is More : on achète moins et mieux

Quelle est ta pièce favorite du vestiaire iconique des Espiègles ?

Sans hésitation la jupe trois-quart ! C’est une longueur parfaite qui allonge la jambe. J’aime la ceinture qui marque bien la taille. Je vais la porter avec une chemise blanche un peu ouverte et les manches légèrement retroussées. Ballerines la journée, puis escarpins le soir, cette jupe suit les 24h de la vie d’une femme. Iconique, je vous dis !

Rapporté par mots clés

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire